Qu’est ce que les allégations ?

Auteur : Laboratoire LESCUYER

Une garantie supplémentaire pour vous !

Depuis 2006, année marquée par la publication du premier texte de loi (règlement CE1924/2006) concernant les allégations nutritionnelles et de santé, le Parlement Européen en collaboration avec les Etats Membres et l’EFSA (l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) a codifié les conditions d’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé.

Les allégations nutritionnelles et de santé

Une allégation nutritionnelle communique ou suggère qu’une denrée alimentaire possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques. Il s’agit par exemple des mentions « Riche en protéines », « Source d’acides gras oméga 3 »…

Une allégation de santé quant à elle, revendique un bénéfice santé. Il s’agit par exemple de la mention « Le magnésium contribue à une fonction musculaire normale ».

Les objectifs des allégations

Cette réglementation européenne a pour objectif premier d’assurer aux consommateurs que les bénéfices santés revendiqués sont réels ! Le second est d’harmoniser la législation des pays de l’Union Européenne afin de garantir des conditions de concurrence égales pour protéger l’innovation tout en veillant à ce que les allégations nutritionnelles et de santé soient validées scientifiquement.

L’application des allégations

Ce règlement s’applique à tous les produits commercialisés (toutes les denrées alimentaires dont les produits et boissons diététiques(1), les compléments alimentaires, les aliments courants, les aliments enrichis….) dans les Etats Membres de l’Union Européenne.

Ainsi, chaque allégation de santé (bénéfice santé) revendiqué sur un produit doit être basée sur des données scientifiques acceptées et doit être facilement comprise par le consommateur.

En 2012, une nouvelle étape a été franchie : la Commission a publié une liste européenne, positive et officielle des allégations de santé. Cette liste établie à partir de dossiers soumis à étude par les industriels n’en reste pas moins non exhaustive et sera amenée à être élargie après étude de chaque demande spécifique.

Par exemple pour le produit NUTRAPERF, une des allégations de santé autorisée concernant la vitamine C est la suivante : « La vitamine C contribue à réduire la fatigue ». NUTRAPERF peut revendiquer cette allégation car il contient de la vitamine C en quantité suffisante.

Il est important de garder à l’esprit que si un produit contient un actif en quantité insuffisante (selon les conditions requises par la réglementation), l’allégation ne pourra pas être utilisée. Exemple de la vitamine C : si un produit n’en contient pas suffisamment, l’allégation suivante : « La vitamine C contribue à réduire la fatigue » ne pourra pas être mentionnée.

Et NUTRATLETIC…

Grâce à ce règlement, nous pouvons clairement mettre en avant les actifs présents dans la formule des produits de la gamme NUTRATLETIC et en revendiquer les bénéfices santé. De plus, notre charte qualité repose sur un certain nombre d’exigences et Le Laboratoire LESCUYER s’engage à formuler ses produits NUTRATLETIC répondant précisément aux besoins des sportifs. Ainsi, pouvoir alléguer sur un large nombre d’actifs présents dans nos produits prouve que nos produits sont bien adaptés à cette population. Il s’agit donc ici d’un gage de qualité que nous vous assurons.

Aussi, souvenez-vous que nous luttions contre le marketing excessif (« anti-crampes »…). Désormais, cette communication n’est plus permise. Le consommateur pourra ainsi faire son choix en toute transparence !

L’Equipe du Laboratoire LESCUYER

(1)Produits diététiques = boisson d’attente, boisson de l’effort, boisson riche en protéines…