Nos conseils pour courir par temps de pluie

Auteur : Laboratoire LESCUYER

Running pluvieux, running heureux ? Une météo pluvieuse est souvent un frein à une séance d’entraînement à l’extérieur. Pourtant, courir sous la pluie n’est pas si désagréable si l’on s’y prépare bien !

Avant la séance, choisissez le bon équipement :

  • courir sous la pluieUne casquette est plus efficace qu’une capuche ou qu’un bonnet puisqu’elle ne s’envole pas et évite de recevoir de la pluie dans les yeux.
  • Un coupe-vent imperméable est indispensable, mais veillez à ce qu’il soit également respirant pour évacuer l’humidité et la chaleur dues à la transpiration.
  • La visibilité est réduite par temps de pluie. Des bandes réfléchissantes, des vêtements de couleurs claires ou fluos sont à privilégier pour être facilement repéré.
  • Vous pouvez épargner vos dernières chaussures de running si vous avez à disposition une autre paire offrant une bonne adhérence sur sol mouillé.

Pendant la course, adoptez les bons réflexes :

  • Rappelez-vous que les premiers mètres sous la pluie sont les plus difficiles, tout est une question de mental. De plus, c’est une bonne préparation au cas où vous devriez réaliser une compétition sous la pluie.
  • Soyez vigilant sur certains éléments de votre parcours ! Les feuilles mortes, les plaques d’égout et les bandes blanches des passages piétons deviennent glissants et peuvent provoquer une chute.
  • Adaptez la durée de la séance en fonction des conditions météorologiques (forte pluie, basse température…), surtout si vous commencez à avoir froid.
  • Vous êtes mouillé à l’extérieur mais il ne faut pas oublier de s’hydrater à l’intérieur. Des boissons de l’effort sont spécifiquement développées pour compenser les pertes en eau, en minéraux et en énergie liées à un effort prolongé.

Après la course, place au séchage et à la récupération

  • Ne tardez pas à enlever vos vêtements mouillés car l’organisme refroidit rapidement.
  • Séchez vos chaussures et incorporez des boules de papier journal. Elles permettront d’absorber l’humidité tout en évitant que les chaussures ne se déforment en séchant.
  • Enfin, n’oubliez pas la boisson de récupération facilitant la régénération de l’organisme après l’effort.