Les différentes méthodes de récupération active

Auteur : Laboratoire LESCUYER

Par Xavier BARBIER – Gérant de Performance Athlétique

Le dossier proposé dans la newsletter de Janvier 2012 vous a permis de vous familiariser et de comprendre de manière simple et concrète l’importance de la récupération pour la performance. Vous aviez également eu quelques exemples de méthodes de récupération comme la nutrition, le sommeil et les étirements.

Nous allons voir cette fois qu’il existe des méthodes dites actives pour améliorer la récupération. Nous parlons alors de régénération. Ces méthodes doivent être utilisées après l’effort, les jours de régénération, les jours de repos et après la fin de saison pendant la phase de transition.

1- Massage

Le massage, qu’il soit prodigué par un spécialiste ou auto-administré (grâce au foam-roll par exemple), permet :

  • Une augmentation de la circulation sanguine et lymphatique
  • Une relaxation générale Un relâchement des tissus.

Quand : après tout type de séances !

2- Activité aérobie

Une activité aérobie de récupération active a pour objectif d’augmenter la circulation sanguine. Plusieurs modalités sont à disposition :

  • Exercice léger avec faibles impacts au sol
  • Natation (diminution des forces compressives articulaires, effets sur la circulation de la pression hydrostatique)
  • Jeux sportifs sans lien avec votre sport

Quand : lendemain de séances dédiées aux qualités énergétiques ou de journée de forte charge d’entraînement.

3- Hydrothérapie

récupération activeEncore un moyen d’augmenter la circulation sanguine. Plusieurs options :

  • Bain froid / glacé
  • Bain contraste chaud / froid

Quand : après une séance pouvant induire des courbatures et lorsqu’une séance est prévue dès le lendemain.

Bain chaud

Quand : en fin de cycle ou de micro cycle, lors d’une journée dédiée à la régénération.

Les études comparatives sur ces méthodes étant contradictoires, il convient de ne pas en utiliser une seule mais de diversifier et de les alterner.

4 – Relaxation

L’objectif est la remise à niveau de ressources psychologiques grâce à divers procédés :

  • Imagerie mentale
  • Techniques de respiration
  • Vacances / coupures

Quand : lors de jours / périodes de régénération planifiés

5 – Mode de vie

Le stress est cumulatif ! Facteurs de stress : tabac, alcool, drogues récréatives, relations familiales, et…..l’entraîneur !

Avec ces quelques méthodes de récupération active, vous avez une palette intéressante car n’oubliez pas que sans récupération efficiente, on tend vers le surentraînement et donc la baisse de performance !

Xavier BARBIER
Performance Athlétique