Le sport, consommateur d’énergie

Auteur : Laboratoire LESCUYER

En France, 47,1 millions de personnes (soit 89% de la population totale) déclarent avoir effectué une activité physique durant les 12 derniers mois*.

La dépense énergétique

Energie et sportLa pratique d’une activité sportive engendre une dépense énergétique, créée par la mise en action du corps. Cette dépense est comblée principalement par l’alimentation quotidienne qui a une place importante dans la fabrication d’énergie (métabolisme énergétique), mais elle s’avère insuffisante notamment lors d’efforts longs (marathon, trail, triathlon, raid…) ainsi que lors d’enchaînement d’efforts intenses (type préparation physique).

Ces derniers sont de gros consommateurs en énergie et nécessitent donc un apport exogène durant l’effort.

Les actifs essentiels

Il existe différents actifs tels que les glucides, que l’on considère comme le carburant de l’effort, mais également les vitamines et minéraux qui agissent comme de véritables co-facteurs et dont les effets synergiques sont primordiaux.

Il est donc prioritaire de privilégier la qualité des apports nutritionnels afin d’optimiser la performance physique.

Pour respecter au mieux l’organisme, les ingrédients des produits de la gamme NUTRATLÉTIC ont été rigoureusement sélectionnés pour leur haute qualité. Ses principaux atouts sont :

  • Ingrédients présents en quantité optimale (sur la base des dernières études internationales).
  • Des ingrédients principalement d’origine naturelle.
  • Des produits offrant la sécurité antidopage SPORT Protect.
  • Une présentation sous forme de sticks pré-dosés.
  • Des formulations sans lait et sans gluten.

*Enquête « Pratique physique et sportive 2010″ CNDS/Direction des Sports, INSEP, MEOS.