Fruits frais ou en jus : quel intérêt chez le sportif ?

Auteur : Laboratoire LESCUYER

fruits rougesLa saison des fruits approche à grand pas ! Riches en nutriments, certains fruits sont particulièrement intéressants dans le cadre d’une pratique sportive.

Un apport en antioxydants

Il existe des milliers de pigments connus dans notre alimentation. Ces pigments qui donnent la couleur aux végétaux sont généralement des antioxydants (substances phyto-chimiques). Les fruits en sont la preuve car plus leur couleur est éclatante plus leur concentration en antioxydants est importante ! Parmi les antioxydants présents dans les fruits, on retrouve les flavonoïdes, les anthocyanes, les caroténoïdes, ou encore les polyphénols.

A quoi servent les antioxydants ? Les antioxydants représentent un système de défense naturel, véritables boucliers contre les radicaux libres. L’oxygène que nous respirons génère des phénomènes d’oxydation en produisant des radicaux libres. Un déséquilibre entre la production de radicaux libres (oxydants) et la quantité d’antioxydants disponibles peut perturber le bon fonctionnement de l’organisme. Ce mécanisme, lorsqu’il est important, agit comme une agression et peut fragiliser le terrain des sportifs à différents niveaux.

Les fruits rouges font partie des aliments les plus riches en antioxydants, mais l’on peut également citer le kiwi, l’orange, la pomme ou encore le raisin.

Un apport en eau, vitamines et minéraux

Les fruits peuvent également être source d’eau et contribuer ainsi à nos apports hydriques. Dans cette catégorie, nous pouvons citer en tête de liste : l’eau de coco, le melon, la fraise, l’orange, le raisin, la pomme ou la tomate (qui est bien un fruit et non un légume).

Manger des fruits permet aussi de faire le plein de vitamines comme la vitamine C, et de minéraux, notamment perdus pendant l’effort : sodium, potassium, magnésium.

Les agrumes (orange, clémentine, citron, …) et le kiwi sont les rois de la vitamine C dont les propriétés sont largement reconnues. Elle aide entre autre à réduire la fatigue, participe au bon fonctionnement du métabolisme énergétique, possède des propriétés antioxydantes et a une action favorable sur les articulations (collagène, os et cartilages).

Recommandée chez le sportif, la banane apporte une bonne quantité de potassium, de magnésium, de phosphore mais également des vitamines (B6 et C notamment). Il est intéressant de la consommer pendant ou après un effort. La figue, elle, contient des minéraux comme le potassium et le calcium. Riche en sucres rapides, on la recommandera plutôt avant un effort.

Privilégiez les produits de saison ! Cueillis à maturité, ils auront eu le temps de développer pleinement tous leurs nutriments. Et dégustez-les lorsqu’ils sont encore bien frais pour profiter au maximum de tous leurs bienfaits !

Des jus de fruits, oui mais lesquels ?

Beaucoup de personnes considèrent que les jus de fruits disponibles dans le commerce permettent de bénéficier rapidement et facilement des bénéfices des fruits entiers, c’est malheureusement faux ! Ces jus sont riches en sucres rapides dont l’absorption n’est pas modérée par les fibres (présentes dans les fruits frais). De plus, les procédés de pasteurisation font disparaître progressivement vitamines, minéraux et antioxydants.

L’idéal reste donc le jus de fruits fait maison : agrumes pressés ou autres fruits centrifugés qui gardent toutes leurs vitamines. Rien ne vaut un jus pressé soi-même, que ce soit pour sa saveur ou pour bénéficier au maximum des nutriments présents dans les fruits. Mais attention, la vitamine C se dégrade dans les 30 minutes qui suivent le pressage : il faut donc le boire rapidement !