JO 2016 : bilan de nos partenaires sportifs, Yoann KOWAL et Fabienne ST LOUIS

Publié le 23/08/2016

C’est avec fierté que le Laboratoire LESCUYER a accompagné 2 sportifs aux Jeux Olympiques 2016 : Yoann KOWAL en athlétisme (3000 m steeple) et Fabienne SAINT LOUIS au triathlon. Revenons sur leur parcours lors de ces jeux qui se sont déroulés du 05 au 21 août 2016.

Yoann KOWAL, tout près du podium

saut haieIl espérait un top 6 aux JO, c’est désormais chose faite ! La phase des qualifications, le lundi 15 août est passée sans grandes difficultés. Yoann était dans la troisième série, il connaissait donc le temps à réaliser pour être qualifié et sa position ainsi que le chrono l’ont rassuré dans les derniers 400m.

Lors de la finale, le mercredi 17 août, Yoann n’a rien lâché, même quand un athlète est tombé devant lui lorsqu’ils passaient les 1500m. Il a continué sa course sans relâche aux côtés de Mahiedine MEKHISSI, autre représentant français de la course, et termine 6ème.

 

Il obtient par la suite la 5ème place plusieurs heures après la fin de l’épreuve suite à la réclamation de MEKHISSI contre le troisième de la course. Il s’est avéré que ce dernier était en effet sorti du parcours, ce qui l’a disqualifié.

Fier de son parcours, Yoann se réjouit de sa performance et de cette expérience inoubliable aux JO.

Une rude épreuve pour Fabienne Saint Louis

velo FSL rioFabienne concourrait le samedi 20 août pour l’épreuve de triathlon, une course qu’elle n’a malheureusement pas pu terminer. Une chute l’a empêché d’aller au-delà de la natation, une douleur aux pieds la faisait trop souffrir.

Un coup dur pour Fabienne qui avait hâte de participer pour la deuxième fois de sa carrière aux Jeux Olympiques. Quelques mois auparavant, de graves problèmes de santé avaient empêché Fabienne de participer au championnat d’Afrique, la course la plus importante de sa saison, et de s’entraîner avant la qualification aux JO.  Elle est finalement restée dans les 140 premières et a validé in extremis l’épreuve des qualifs.

Ne pas pouvoir terminer l’épreuve samedi dernier a donc été une grande déception, mais des jours meilleurs l’attendent. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Mots-clés : , ,

A propos de l’auteur : Laboratoire LESCUYER