Pernelle Michon est de retour de l’EUROSAF de Medemblik en Hollande

Publié le 05/06/2015

pernelle-eurosafPernelle Michon a participé à l’EUROSAF de Medemblik la semaine dernière, en Hollande. Cette compétition européenne, organisée par la fédération européenne de voile, était une étape sélective pour la prochaine étape de Coupe du Monde qui aura lieu du 08 au 14 juin à Weymouth, au Royaume-Uni.

Pernelle termine 14ème, et obtient ainsi son ticket pour l’étape anglaise de Coupe du Monde. Elle partage avec nous son expérience sur cette compétition qui s’est déroulée sur 5 jours (du 26 au 30 mai 2015). Voici son récit :

« Me voila rentrée de l’Eurosaf de Medemblik en Hollande. Le vent fort et le froid étaient au programme !

Le premier jour, je suis rentrée tout de suite dans le match malgré des petites erreurs, et je me suis placée 7ème et 9ème sur les deux premières manches, marquées par un vent soutenu. Ce début de régate était décisif permettant de classer la flotte en 2 divisions : la première meilleure moitié rejoignait la poule or, et la seconde moitié de la flotte (avec les moins bons résultats), rejoignait la poule argent. Cette dernière poule avait un handicap important : 4 manches seulement, sans joker (aucune manche ne pouvait être enlevée).

Lors de la deuxième journée, le vent est resté fort et capricieux et a tourné petit à petit à droite. J’ai mis un peu de temps à réaliser ce changement sur la première course où je termine 14ème. Je me suis rattrapée sur la course suivante avec une place de 3ème.

Le jour suivant était marqué par la fin des qualifications (déjà !). J’étais en bonne position pour le début des finales et pour viser la Medal race (dernière course ne regroupant que les 10 premières). La journée commençait très bien, j’ai passé la première bouée au vent en 2ème position, mais… j’ai « déssalé » (mon bateau s’est retourné) et j’ai terminé 18ème. Sur la course suivante, j’ai manqué le coup tactique qui aurait pu me faire accrocher le paquet de tête et j’ai obtenu une place de 17ème. Je suis rentrée déçue de cette journée mais déterminée à ne rien lâcher le jour suivant !

Le lendemain, je suis partie sur l’eau le couteau entre les dents. Cependant, en voulant certainement trop bien faire, je suis partie un tout petit peu trop tôt et j’ai donc été classée OCS (départ prématuré) sur une très bonne manche qui m’aurait fait rentrer dans la Medal race. Bridée sur la manche suivante, j’ai fini 18ème et déçue de m’être trop faite influencer par ce départ.

Le dernier jour, la compétition a été difficile, c’est la « looser race ». Jusque là, le vent moyen était fort et donc physique et technique avec des petites vagues serrées mais hautes, or pour ce dernier jour, le vent s’était beaucoup renforcé et a rendu la navigation très technique, nécessitant de l’entraînement (chose qui me manque encore).  J’ai terminé 16ème de cette dernière manche, épuisée de cette régate très physique !

Je suis déçue d’avoir manqué l’opportunité d’une Medal race, mais malgré tout satisfaite de tout mon travail physique et de mes beaux coups tactiques qui m’ont permis d’arriver parmi les premières aux premières bouées. Je termine 14ème de cette régate, ce qui reste un bon résultat pour un retour sur le circuit international ! Il ne reste qu’à stabiliser tout ça pour ne pas réitérer les mêmes erreurs sur la prochaine compétition. La World Cup de Weymouth qui réunit les 40 meilleures mondiales va arriver très vite ! Encore un autre niveau de jeu où la moindre erreur peut coûter cher… Affaire à suivre ! »

Mots-clés :

A propos de l’auteur : Laboratoire LESCUYER